Liberté économique

 

La liberté économique est la liberté de produire, échanger et consommer n’importe quel bien acquis sans l’usage d’une contrainte d’aucune sorte. Elle s’incarne dans la Rule of Law, les droits de propriété et la liberté contractuelle. Elle se manifeste dans une ouverture des marchés, la protection des droits de propriété et la reconnaissance de l’initiative individuelle. Elle est donc indissociable d’une économie de marché.

De nombreux classements mesurent cette liberté économique à travers le monde, en particulier l’Index of Economic Freedom de la Heritage Foundation et du Wall Street Journal. Ils ont établi les effets bénéfiques de la liberté économique sur la croissance économique et sur la réduction de la pauvreté. D’autres auteurs comme Milton Friedman dans Capitalisme et liberté ont montré que la liberté économique était indissociable de toute liberté, comme l’avait montré les expériences communistes.

Citations

« On dit souvent qu’il n’y a point de liberté politique sans liberté économique. C’est vrai, mais dans un sens opposé à celui où les partisans du planisme veulent l’entendre. La liberté économique ne peut figurer comme condition préalable de toutes les autres libertés si elle doit signifier la libération de tout souci économique, promise par les socialistes, puisqu’on ne pourrait l’atteindre qu’en privant l’individu de la nécessité et de la capacité du choix. Elle ne pourrait remplir ce rôle qu’en étant une liberté économique personnelle nous conservant le droit de choisir, ce qui entrainerait inévitablement les risques et les responsabilités corollaires de tout droit » (Friedrich Hayek, La Route de la servitude)

« La liberté humaine et politique n’a jamais existé et ne peut pas exister sans une large dose de liberté économique. » (Milton Friedman, Free to Choose, “The Power of Market”

 

COMMENTER CET ARTICLE